samedi 16 mai 2015

Les Brillants, Tome 1 - Marcus Sakey #31


Date de sortie : 12/02/15
Editions : Gallimard
512 pages


Résumé :


Dans le Wyoming, une petite fille perçoit en un clin d’œil les secrets les plus sombres de tout un chacun. À New York, un homme décrypte les fluctuations des marchés financiers et engrange 300 milliards de profit en une semaine. À Chicago, une femme maîtrise le don d’invisibilité en sachant d’instinct se placer là où personne ne regarde. On les appelle les «Brillants», et depuis les années 1980 1 % de la population naît avec ces capacités aussi exceptionnelles qu’inexplicables. Nick Cooper est l’un d’eux : agent fédéral, il a un don hors du commun pour traquer les terroristes. Sa nouvelle cible est l’homme le plus dangereux d’Amérique, un Brillant qui fait couler le sang et tente de provoquer une guerre civile entre surdoués et normaux. Mais pour l’arrêter, Cooper va devoir remettre en cause tout ce en quoi il croit, quitte à trahir les siens.

Ma note et mon avis :




Nick Cooper vit dans un monde dans lequel normaux et anormaux tentent de cohabiter. Lui-même, anormal, possède la capacité de voir le monde comme un ensemble de schémas. Il a donc la possibilité de savoir exactement ce qu'une personne va faire bien avant qu'elle agisse ou encore de mettre en totale contradiction les dire et les pensées des gens en analysant leurs réponses physiologique. Cette capacité, il la met à profit en travaillant pour le DAR : Département Analyse et Réaction. Tant que les anormaux sont des membres productifs de la société, de bons citoyens qui obéissent aux lois, ils ont les mêmes droits et la même protection que tout un chacun. Les Services Équitables s'occupent de ceux que ne jouent pas le jeu.

Depuis l'attentat au Monocle, perpétré par John Smith, un activiste anormal qui a abattu de sang froid 74 personnes, le DAR bénéficie de fonds discrets plus importants que la NSA. Nick Cooper et ses collègue le traque depuis en remontant un maximum de pistes qui finalement ne mène à rien de concret. Mais à force de persévérance, une détail va ressortir et mener Nick et son partenaire Booby jusqu'à découvrir que John Smith et ses complices ont déposé des bombes dans les bâtiments de l'Exchange, qui si elles explosent, pourraient faire des centaines de victimes innocentes. Ils vont tenter de déjouer l'attentat, mais malheureusement, vont échouer...

C'est alors que Nick va comprendre que pour atteindre sa cible, il lui faudra passer dans l'autre camp. Ils va donc être considéré comme l'auteur de l'attentat de l'Exchange même si cela l'obligera à être lui-même traqué par ses collègues du DAR. Peut lui importe, il ne souhaite qu'une chose, tuer John Smith pour enfin offrir un monde meilleur à ses enfants. Mais l'ennemi n'est pas toujours celui qu'on pense...

Extrait :

Il sourit. "Qu'est-ce qui te tracasse ?
- C'est au sujet de Kate. "
Il se raidit, son instinct de protection paternel imaginant les pires hypothèses possibles pour compléter un phrase qui commençait pas : C'est au sujet de Kate. "Qu'y a-t-il ?
- Elle a rangé ses jouets aujourd'hui. "
C'était une déclaration si ingénue qu'il faillit en rire, tant son esprit débordait de supputations comme : C'est au sujet de Kate, elle est tombée et s'est cogné la tête. C'est au sujet de Kate, le voisin l'a touchée. C'est au sujet de Kate, elle a une méningite. " Et alors ? Elle aime que les choses soient ordonnées. Comme beaucoup de filles.
- Je sais.
- Toi aussi, tu aimes que les choses soient rangées. Regarde ce salon." Il fit un geste pour désigner les photos encadrées, parfaitement alignées et exemptes de poussière, le tapis parfaitement à sa place, le canapé, le petit panier où étaient rangées les télécommandes sur la table basse. "Elle essaie simplement de faire comme maman."
Natalie le fixa longuement. "Suis-moi." Elle se mit debout et se dirigea vers l'arche de la cuisine.
"Où...
- ... Viens. "
A contrecœur, Cooper se leva en emportant son verre de vin. Il la suivit, traversant la cuisine puis le jardin d'hiver, qui servait aussi de salle de jeux. Trois des murs étaient en verre. Sur le quatrième, Natalie avait peint une fresque, une scène du Livre de la jungle, le gros ours Baloo qui faisait la planche dans une rivière avec Mowgli allongé sur son torse. Elle était douée en tant qu'artiste ; jadis, elle remplissait des carnets entiers de croquis, à l'époque où, adolescents, ils croyaient que l'amour était une chose que l'on pouvait posséder. Natalie alluma le plafonnier. Le côté de la pièce réservé à Todd était chaotique, les couvercles des caisses à jouets étaient ouverts, un train se faisait attaquer par un panda en peluche, près d'une construction en Lego qui un jour peut-être serait un château.
La partie de Kate était rangée comme un bloc opératoire. Ses caisses à jouets étaient fermées et les dos de ses livres d'images semblaient avoir été alignés avec une règle. Une étagère basse contenait ses poupées et ses peluches : Raggedy Ann, un brontosaure, un camion de pompier, un crocodile en plastique, la Fée Clochette, un Goofy en peluche auquel il manquait un œil, une licorne dodue, un perroquet - tous en rang comme un détachement de marines.
" J'ai compris, dit-il. C'est rangé."
Natalie émis un son bref et aigu. " Parfois je ne te comprends pas, Cooper. "
Ce n'était jamais bon signe quand elle l'appelait par son nom. " Quoi ?
- Tu possèdes ces capacités incroyables. Il te suffit de regarder le relevé bancaire de quelqu'un, le genre de livres qu'il lit, son album photos de famille, pour savoir où il va s'enfuir et ce qu'il va faire. Tu es capable de traquer tes terroristes à travers tout le pays. Et là, tu ne vois vraiment rien ?
- Ça ne signifie rien.
- Ça ne signifie rien ? Ce n'est pas toi qui dis que pour comprendre comment pendent les anormaux, il te suffit de te concentrer sur le fait que le monde n'est qu'un ensemble de schémas ? Que tout le reste, don de nature émotionnelle, spatiale, musicale ou mathématique, est secondaire par rapport au fait que les Brillants sont plus enclins que n'importe qui d'autre à utiliser des schémas ?
- Laissons-lui du temps. Il y a une bonne raison pour que les tests ne soient pas obligatoires avant l'âge de huit ans.
- Je ne veux pas qu'on la teste, Nick. Je veux que nous affrontions ça, que nous prenions les choses en main. Je veux savoir ce dont elle a besoin.
- Nat, elle a quatre ans. Elle imite ce qu'elle voit. Ça ne veut...
- Regarde ses animaux en peluche. " Natalie s'en approcha et les montra du doigt, mais ses yeux restèrent fixés sur lui. " ils ne sont pas simplement rangés. Ils sont rangés par ordre alphabétique. "

*****

Depuis sa sortie, le synopsis m'intriguait au plus au point. Je m'attendais à une histoire type "X-MEN" et je me suis totalement trompée. Les Brillants ne sont pas des super-héros mais plutôt des gens comme vous et moi avec des capacités intellectuelles ultra développées. Je n'ai pas été forcément déçue étant donné que j'avais moi toute seule remodelé le résumé à ma sauce dans mon esprit !!
Le personnage de Nick Cooper est très intéressant : c'est un homme bon, volontaire, et combatif. Il possède un don extraordinaire, personne ne peut lui mentir et il est capable de tout anticiper. La réalité alternative développée par Marcus Sakey est terrifiante et semble tellement proche de la notre. L'homme vit dans la crainte à cause de ce qu'on lui montre à travers les médias qui sont eux-même manipulés par les dirigeants de ce monde. 
Pour conclure, j'ai trouvé l'histoire captivante. L'intrigue mêlant action et aventure nous tiens en haleine jusqu'à la scène finale. Certains pourraient en rester là car la fin s'y prête mais moi je ne le ferais pas. Le tome 2, Un monde meilleur paraîtra en 2016 et il s'ajoutera à ma PAL dès sa sortie.

Dates de lecture : Du 03/05/15 au 13/05/15


Acheter sur Amazon.fr
Plus d'avis sur Booknode
Suivre l'auteur sur Facebook / Twitter
Suivre l'éditeur sur Facebook / Twitter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Amazon.fr