lundi 5 octobre 2015

Zoom sur... #19 - Juliette Bonté


Cette semaine nous avons la joie de faire connaissance avec Juliette Bonté auteur que Maud vous a fait découvrir en chroniquant le premier tome de Singulière, Lien du sang. C'est avec une infinie gentillesse qu'elle a accepté de répondre à nos questions juste pour vous. Un grand merci à elle pour ce fabuleux service presse et pour sa disponibilité pour l'interview. C'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous allons suivre le parcours de cette jeune auteure bourrée de talent et que nous vous ferons partager son actualité.

*****

- Peux-tu nous décrire ton univers littéraire en quelques mots ?

C’est un mélange de Fantastique et de Fantasy, axé sur la jeunesse, l’adolescence. Probablement un petit côté sombre, sans trop pousser dessus, et une pointe d’humour. Enfin, une tentative de pointe d’humour. J’ai le rire facile, mais je ne sais pas si je suis capable de faire sourire !

- Peux-tu me raconter pourquoi et comment tu as commencé à écrire ? 

C’est arrivé un peu par hasard. Je n’avais jamais écrit avant l’an dernier, c’était même quelque chose que je pensais être complètement opposé à mes centres d’intérêt. Après les partiels de 2014, quelques semaines avant les grandes vacances, j’avais pas mal de temps libre. J’en ai donc profité pour acheter deux ou trois livres, et je ne sais pas pourquoi, ça m’a donné envie, un matin, d’ouvrir un nouveau document sur l’ordinateur, et de taper un petit truc. C’est à ce moment-là que j’ai pris conscience du bonheur que c’était, et depuis je ne peux pas passer un jour sans. 

- Comment t’es venue l’idée de l’histoire de Singulière ? 

J’ai toujours aimé la nature, et les films dans les genres fantasy/fantastique. Du coup, je me suis dit que ça pouvait être sympa de faire un petit méli-mélo des deux. Pour la trame de l’histoire, elle s’est faite au fur et à mesure, je n’avais pas la moindre idée de ce qui allait se passer. Je savais juste que le personnage principal serait une adolescente pas forcément bien dans sa peau, et qu’il fallait absolument qu’elle se retrouve dans un autre monde. 

- As-tu des anecdotes liées à l’écriture de Singulière que tu souhaiterais partager avec nous ? 

J’en ai une qui me vient en tête, mais je ne suis pas certaine qu’elle soit super intéressante ! Il y a pas mal de choses que j’ai écrites et que je n’ai pas incluses dans le livre. Comme des chansons entières des Natifs du Ciel, des Lois rédigées article par article qui font plusieurs pages, le Parchemin d’Options dans son entièreté, et même la notice d’utilisation du Justocalm ! (rires) Même si je savais que ces petites choses ne feraient pas partie de l’histoire, ça m’amusait tellement de les écrire que je n’ai pas pu m’en empêcher. 

- Quel(s) genre(s) de roman(s) aimes-tu lire ? As-tu un titre qui t’a marqué plus qu’un autre ? Si oui, peux-tu nous expliquer pourquoi ? 

J’ai un très gros défaut, je lis très peu. Il y a en fait deux écrivaines, dans deux genres complètement différents, que je connais, ce sont Sophie Kinsella et JK Rowling. Ce sont d’ailleurs les livres de Sophie Kinsella que j’ai lus avant l’été 2014, qui m’ont fait ouvrir le traitement de texte et qui ont probablement tout déclenché. Mais, je voue un culte inconditionnel à JK Rowling. Harry Potter est la seule saga que j’ai dévorée du début à la fin. Si je devais choisir un tome en particulier, je dirais Harry Potter et la Coupe de Feu. Le Tournoi des Trois Sorciers, le Bal, le retour de Voldemort, etc. C’est un tome qui m’a particulièrement marqué, et où la romance a commencé à pointer le bout de son nez, ce que j’ai adoré. 

- Personnellement, j’ai le monde de Singulière à mi-chemin entre Harry Potter et le Seigneur des Anneaux, t’es-tu inspiré de ces romans/films pour créer ton propre univers ?

Par rapport à la question précédente, on peut se douter que oui (rires). La chose qui va paraître très étrange, c’est que je n’y ai pas pensé en écrivant Singulière. C’est une fois l’histoire terminée, une fois le texte envoyé à quelques personnes pour recueillir leurs ressentis, qu’on m’a fait comprendre que le monde de Harry avait été une source d’inspiration. Et j’avoue que c’est très logique, je ne comprends pas pourquoi je ne l’ai pas vu avant ! En revanche, je n’ai pas lu le Seigneur des Anneaux. Mais comme j’ai vu les films après leur sortie, il y a environ dix ans, il est probable qu’ils soient également une source d’inspiration, surtout si tu l’as ressenti lors de la lecture ! 

- La question à un million d’euros : un tome 2 est-il prévu ?

As-tu une date de sortie à nous annoncer ? Oui ! (rires) Je suis en train d’écrire le tome 2, et il y en aura avec certitudes un troisième... Voire même un quatrième. Par contre, pour la date de sortie, c’est le flou total ! Pas avant début 2016, pas après fin 2016... C’est une estimation très vague, ça ne fait pas avancer le schmilblick ! Mais, en tout cas, il y aura bien un second tome l’année prochaine.

- Un petit mot pour conclure ? 

Merci à toi Maud, et également à Audrey, de m’avoir permis de vous envoyer le livre, et pour cette interview à laquelle j’ai pris plaisir à répondre. Aussi, merci à toutes les chroniqueuses qui m’ont fait la gentillesse de partager leur ressenti sur l’histoire, et aux personnes qui se sont procuré le livre. Ça fait gnangnan à dire, mais c’est vraiment une superbe expérience, et je la vis entièrement grâce à vous. Alors, encore un gnomement gros merci !


*****

Envie d'en savoir encore plus sur Juliette Bonté ? Suivez la sur les réseaux sociaux

     

Retrouvez son titre sur Amazon.fr (cliquer sur l'image)


Avez-vous lu ce roman ? Qu'en avez-vous pensé ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Amazon.fr