lundi 27 février 2017

Cinéma : A Cure For Life (2017)


Date de sortie : 15/02/2017 (2h26)
Réalisateur : Gore Verbinski
Acteurs principaux : Dane DeHaan, Jason Isaacs, Mia Goth
Genres : Thriller, Fantastique

Synopsis : 

Lockhart, jeune cadre ambitieux, est lancé sur la trace de son patron disparu dans un mystérieux centre de bien-être en Suisse.Pris au piège de l’Institut et de son énigmatique corps médical, il découvre peu à peu la sinistre nature des soins proposés aux patients. Alors qu’on lui diagnostique le même mal qui habite l’ensemble des pensionnaires, Lockhart n’a plus d’autres choix que de se soumettre à l’étrange traitement délivré par le centre…la Cure.



Mon avis :
Après la découverte de la bande-annonce de ce film angoissant, j'étais réellement enthousiaste à l'idée de le découvrir. Je devinais un film à mi chemin entre "Shutter Island" et la saison "Asylum" d'"American Horror Story", Mon conjoint était moins enjoué. Pour lui ce genre de film c'est tout ou rien.

J'ai tout d'abord été éblouie par l'esthétisme du film. Les prises de vue sont stupéfiantes et la musique laisse planer une ambiance glauque à souhait dès les premières minutes. L'atmosphère anxiogène se prolonge mais plus les scènes défilent et plus on a l'impression de ne pas avancer. Et je peux vous dire que c'est vraiment frustrant !

Lorsque tombe le générique final je me dis "enfin" car le film était réellement interminable (plus de 2h!) malgré mon désir de connaître le dénouement à tout prix et "bof" car je ne m'attendais pas à ce que l'histoire prenne un tel tournant. Le film aurait pu être parfait si le scénariste ne s'était pas perdu en chemin !

samedi 18 février 2017

Première Enquête: La 25e Heure, T1 - Feldrik Rivat #81


Date de sortie : 13/11/2015
Editions : Les Éditions de l'Homme Sans Nom
436 pages


Résumé :

Interpellé par la presse à ce sujet, le préfet de police M. Henry Lozé tourne en ridicule « les plaisanteries de quelques coquins ». Ainsi parle-t-il devant le beau monde, sous les feux électriques du parvis de l’Opéra Garnier. Mais, depuis l’ombre de ses cabinets, l’homme lance sur cette affaire les plus fins limiers de la République. Pendant ce temps, l’Académie des sciences en appelle à ses éminents savants pour que la pensée rationnelle, une fois pour toutes, triomphe des ténèbres de l’obscurantisme.

Ma note et mon avis :

L'inspecteur principal Lacassagne, enquêteur confirmé, se voit confier une affaire qui aux premiers abords lui parait sans intérêt : les morts disparaissent. Il va être épaulé par le jeune Louis Bertillon, inspecteur auxiliaire tout juste sorti de l'école. Les indices récupérés après chaque disparition les mèneront à suivre des pistes dans tout Paris. Mais attention, il faut toujours se méfier des ombres... Une enquête qui rendra fou le plus sain des hommes !!

Pour être honnête, je ne me serais peut-être jamais intéressée à ce titre si je n'étais pas tombée nez à nez avec l'auteur dans ma librairie. Il a su trouver les mots justes pour me convaincre de lire son roman et après lecture de la dernière page, je l'en remercie !! J'ai même eu le droit à ma petite dédicace !!

Bienvenue dans un Paris du 19e siècle tout droit sorti de la tête de Feldrik Rivat. L'ambiance de l'histoire m'a rappelé les films Sherlock Holmes (de Guy Ritchie) avec un soupçon de steampunk et une bonne dose d’ésotérisme. Et moi, j'adore ça !!

J'ai accroché dès le début de l'histoire, que ce soit dans le déroulement des scènes, dans mon attachement aux personnages ou encore dans la fluidité de l'écriture. Mon chouchou, c'est le petit auxiliaire, Louis Bertillon. Un personnage perspicace, persévérant et charmant. Son mentor, l'inspecteur Lacassagne est un personnage fort. Il est très intelligent et d'une ténacité peu commune. L'extrait choisi lui est consacré car ses maux sont la base de cette histoire...

A la lecture des 3 dernières pages, j'ai ressenti de la tristesse et de la colère, l'histoire ne peut pas se terminer comme ça !! Heureusement pour moi, Le chrysanthème noir, la deuxième enquête, est déjà disponible en librairie !!

Extrait :

Lacassagne lisse ses moustaches, observant un instant les bulles et bouillons qui achèvent de troubler le miroir de mercure du canal Saint-Martin, et reprend sa marche nocturne. Tout chez lui tient en un imperturbable rituel. Ses journées, ses nuits, le moindre instant de sa vie est minuté, calculé, dompté. Dans trois pas, il arrive sur le palier d'un immeuble à la façade défraîchie. Vingt-cinq secondes plus tard, il referme une porte aux peintures écaillées, prend son haut-de-forme sous le bras, et grimpe sans effort les marches de bois d'un escalier branlant. Puis il s'assied sur une chaise, ouvre le tiroir d'un secrétaire, saisit une photographie,et s'immobilise. Le quartier tout entier pourrait disparaître dans un fontis qu'il ne bougerait pas. Ce simple cliché résume les plus grandes blessures de cet homme. Une jeune femme en mantelet blanc tient dans ses bras un poupon, deux garçons en robe et canotier accrochés à ses dentelles. Son visage disparaît tant le grain du papier est usé par des années de caresses. A ses côtés, un mari dandy tient fièrement une rame à la main. Impassible, Lacassagne observe l'objet de sa haine. Ce taiseux père qui depuis ce jour tragique garde sous clef ce qui lui reste d'amour.

Note sur l'auteur :

Feldrik Rivat est né à Thonon-les-Bains en juin 1978. Suivant diverses explorations dans des domaines comme le théâtre, le dessin ou la sculpture, Feldrik Rivat est devenu archéologue et puise depuis dans les mondes anciens ses passions d'aujourd'hui. Après la trilogie de fantasy épique Les Kerns de l'oubli, l'auteur livre par ce texte un monde à mi-chemin entre histoire et imaginaire.

Acheter sur Amazon.fr
Plus d'avis sur Booknode
Suivre l'éditeur sur Facebook
Suivre l'auteur sur Facebook

lundi 13 février 2017

I'll be back...





Bonjour les amis,

Je me dois de vous expliquer les raisons de cette longue absence.

C'est avec beaucoup de tristesse que j'avais décidé de faire une pause fin 2015. Je n'étais pas certaine de revenir mais je ne pouvais pas me résigner à supprimer tous les mois d'investissements et les petits bonheurs partagés aux côtés des lecteurs, des auteurs et des maisons d'édition.

Le blog avait été lancé avant toute chose pour partager et me faire plaisir. Dans la vie, je suis plutôt rêveuse et introvertie, cette expérience m'a permis de m'ouvrir aux autres et de faire de magnifiques rencontres.

Malgré l'arrivée d'Audrey en renfort, je me suis retrouvée débordée. Nous étions très sollicitées, et n'arrivions pas à tenir les délais. N'arrivant plus à suivre, j'ai tout plaqué du jour au lendemain...

J'ai pris le temps de la réflexion et je reviens aujourd'hui avec des idées plein la tête. Comme vous avez pu le constater le design du blog à changé et les catégories sont plus nombreuses. Je souhaite aborder avec vous différents sujets entre deux lectures !

Mais avant toute chose, je vais prendre le temps de renouer avec les personnes que j'ai laissé derrière moi et tenir les promesses que j'avais faite jadis. A mon rythme, bien évidemment. Aucune pression, rien que du plaisir ! C'est le début d'une nouvelle aventure !!


~ Maud ~

Amazon.fr